Les artistes de l’agence, projets et actualités

Nouvel artiste: Sasha Rozhdestvensky

image002

Depuis la fin du printemps, Sasha Rozhdestvensky a rejoint l’agence.
Violoniste de grand talent, il aborde avec joie le grand répertoire et choisit avec soin des programmes plus inattendus, toujours très bien construits. Il joue volontiers avec Josiane Marfurt (disques Ravel et Tchaïkovsky) et Jeremy Menuhin (disque Chostakovitch).

Par ailleurs, Sasha Rozhdestvensky est un passionné de musique latine, et les plus éclectiques seront ravis de l’inviter avec son ensemble AMBAR de musique traditionnelle d’Amérique du Sud (www.ambar.fr)

Gary Hoffman et les Sonates de Brahms

image003Nous aurons bientôt le bonheur d‘avoir entre les mains le disque des Sonates de BRAHMS enregistré par Gary Hoffman et Claire Désert chez la Dolce Volta (sortie le 27 octobre). Le concert de présentation aura lieu Salle Gaveau le 10 novembre, soirée au cours de laquelle Pascal Moraguès est invité à se joindre à eux.
Nous retrouverons Gary Hoffman en sonate avec Claire Désert et également en trio avec Pascal Moraguès à plusieurs reprises : ils forment une équipe complice de grande envergure !
Nous attendrons ensuite avec impatience l’automne 2018 – commémoration de la fin de la 1ère Guerre Mondiale – avec la parution de son disque Elgar-concerto / Bloch-Shelomo, enregistré avec l’Orchestre Philharmonique Royal de Liège et M° Arming, et la tournée qui l’accompagnera.

Debora Waldman, femme et chef d’orchestre

image004Debora Waldman prend maintenant une belle place en tant que chef d’orchestre. On la retrouve cette saison avec l’Orchestre de Bretagne, l’Orchestre de chambre de Zürich, l’Orchestre Colonne… Très sensible à la valorisation du répertoire féminin, elle a concocté plusieurs programmes sur l’idée de la « Pluralité des voix » en mettant en regard les œuvres de compositeurs et de compositrices.
Elle est très appréciée pour son écoute, son adaptabilité, et sa capacité à prendre sa place en tant que chef d’orchestre ET femme, ce dont sa direction est intensément nourrie.

Le Quintette Moraguès – disque Chostakovitch/Moussorgsky

image005 - CopieOn oublie trop souvent la fraicheur, l’énergie et la lumière qu’apporte le quintette à vents!
Depuis plus de trente ans, le Quintette Moraguès est la référence française en termes de vents. Individuellement et ensemble, sont des artistes incroyables. En mai dernier est paru leur dernier disque enregistré avec Yves Henry : les Tableaux d’une Exposition et la Jazz Suite de Chostakovitch, dans des transcriptions magistrales de David Walter.
ils jouent avec piano (sans restriction), piano et voix, double quintette (vents ou cordes), et  nous offrent ainsi une immense variété de sonoriés et d’oeuvres.
Réentendez-les sur leur site!

Le Quatuor Talich

image006 - CopieCette année, le Quatuor Talich a entamé une belle collaboration avec Vanessa Wagner : un concert Mozart (petit concerto KV 414) donné à l’Opéra de Bordeaux, avec un immense plaisir et un succès mérité et néanmoins impressionnant! On les retrouve en quintette le 9 octobre prochain à Clermont-Ferrand pour un concert Brahms / Schumann, puis ils reprendront le programme Mozart au printemps à l’Opéra de Lille. Une très belle rencontre à découvrir !
Mais avant tout, le Quatuor Talich reste un des grands quatuors d’aujourd’hui, il a su traverser les années en gardant son identité, le son inimitable qui le caractérise et une musicalité intense qui ne laisse personne indiférent à l’issue des concerts.

David Walter, chef d’orchestre, hautboïste, compositeur et arrangeur

image007 - CopieDavid Walter enrichit le répertoire de ses transcriptions sollicitant ainsi une écoute différente. Qu’elles s’adressent au Quintette Moraguès ou à d’autres formations de chambre ou orchestrales, il n’a de cesse de vouloir offrir au public une approche vivifiante d’œuvres connues. Nous retrouvons Les Tableaux d’une exposition; la célèbre Jazz Suite de Chostakovitch, et de nombreuses oeuvres de Mozart, Mendelssohn, Schubert, Mahler, etc…
Grace à ce travail d’arrangement, et cette fois en tant que chef d’orchestre, il propose des programmes pour orchestre de vents ou de cordes, mixant œuvres originales et transcriptions (ouvertures d’opéra, Suite de Carmen, l’Amour Sorcier de de Falla, etc)
Il a co-écrit avec Emmanuelle Cordoliani un opéra-conte tous publics, La Jeune Fille sans Mains, pour chanteuse, comédien(ne) et petit orchestre (ou en version de chambre avec 5 musiciens, prochainement donnée à l’Opéra de Tours et celui de Saint Etienne). Il l’a dirigé à la Philharmonie de Paris en décembre dernier, et prochainement le reprendra à l’Opéra de Bordeaux. Cette œuvre onirique a fait ses preuves dans les deux formations!

Michel Moraguès

image008 - CopieQue ce soit avec piano, harpe ou ensemble de cordes, la flûte deMichel Moraguès ne cesse de ravir nos oreilles ! Un grand musicien, et si, comme beaucoup de « vents », on l’entend souvent au sein de l’orchestre, nous le retrouvons avec un immense plaisir aux côtés d’une harpe (Isabelle Moretti, Marie-Pierre Langlamet, Julie Paloc, Mélanie Dutreil…), avec piano (Claire Désert, Emmanuel Strosser, Bertrand Chamayou…) ou bien pour des programmes à modulation variable avec quintette à cordes et harpe (en final, la version de chambre du concerto pour flûte et harpe de Mozart).

Roman Patocka

image009 - CopieRemarquable jeune violoniste, Roman Patocka nous offre de découvrir le répertoire tchèque d’abord en concerto – Dvorak, Jan Hanuš, Hurníksions, Janáček (Putování dušičky – Pilgrimage of a Soul), Rozsa… mais aussi en musique de chambre. Son jeu d’une grande finesse et souvent espiègle éclaire le répertoire.
En musique de chambre, il se joint volontiers à Maciej Pikulski, David Selig, Frédéric Lagarde (dique Beethoven / Bartok/Dvorak/Suk).

Eben Trio, trio avec piano

image010 - CopieRoman Patocka est en outre le violoniste du magnifique Eben Trio, ensemble dont les programmes nous mènent de Beethoven à Piazzola, incluant aussi Arensky, Dusik, Vasks, Takemitsu, et évidemment, Eben! Encore assez peu présents sur le territoire français, ils ont en revanche à leur actif de nombreux concerts dans de grandes salles internationales – Festival de Montreux, Louvre, Kennedy Center, Rudolfinum, Gasteig (Munich)…
Pour découvrir de nouveaux répertoires à côté des célèbres trios – et  avant tout inviter un jeune et magnifque ensemble!

Trio Walter

image011Autour de David Walter, nous retrouvons le Trio Walter, qui rassemble Rie Koyama – incroyable jeune bassoniste ! – et Frédéric Lagarde. Ce trio est une belle alternative au trio cordes et piano. Nous retrouvons le magnifique trio de Poulenc et plusieurs transcriptions (Bruch, Mendelssohn, Albeniz…).
Que ce soit en tant que soliste, en récital avec piano, avec son trio, ou en tant que chef d’orchestre, David Walter nous interpelle, il est un musicien pluriel, hautboïste de tout premier ordre !

ABCD’airs , concert insolite

image012Pour les familles et les scolaires, pour une clôture de festival ou toute autre occasion moins classique ou moins formelle, je vous recommande ce concert insolite : ABCd’airs.
Mises en scène avec talent, ces quatre musiciennes nous offrent un moment de joie et d’émotions diverses avec leur abécédaire inattendu !